Khajuraho

Les jardins perdus de Khajuraho
projet de Intach Belgique

Nous savons que l’Inde a toujours été un pays extrêmement fertile aussi longtemps que l’agriculture se développa en symbiose avec la nature. En moins de cent ans, plusieurs parties de l’Inde se sont vues transformées de région fertile en région désertique.

Trois grandes causes sont à l’origine de cette situation dramatique:

  • Un manque presque total de réserves d'eau, dû à l'absence des pluies des moussons, et à une surexploitation des eaux souterraines (à cause de la surpopulation, et des techniques d'irrigation non-durables).
  • Un déboisement énorme et des monocultures à grande échelle, réduisent fortement la fertilité du sol.
  • Le bétail errant broute jusqu'au dernier brin d'herbe et piétine la structure du sol.

 

Le projet culturel, historique et agricole «Les jardins perdus de Khajuraho» dans l’état de Madhya Pradesh, comprend la restauration des jardins du 18e siècle. Ce projet met surtout l’accent sur le reboisement, sur des techniques agricoles adaptées et la diversité biologique, sur la création d’emplois pour la population locale et la position sociale de la femme.

Dans une partie des jardins, INTACH a mis en place une pépinière avec des variétés d’espèces indigènes. Une autre partie a retrouvée sa destination originelle comme verger de manguiers. L’aménagement de ce verger repose sur les principes de l’agro-forestry .
A partir de notre propre soucis pour le maintien des vergers à hautes tiges, nous donnons avec plaisir notre soutien à ce projet.

www.lostgardens.be
www.lostgardens.com
www.intach.be



foto_description
foto_description
foto_description
Cueillette des cerises Schaerbeek
Biolicious 2016